lundi 21 décembre 2015

Les petites vérités sur les bébés... #9, l'habillage en hiver...

Force est de constater que, par temps de grand froid, mon fiston garde à peu près autant de mobilité qu'un patient psychiatrique sous Loxapac coincé dans sa camisole, au fond de sa cellule d'isolement.

...Ou comme le chapon de Noël dans la casserole, d'ailleurs, sachant qu'une fois habillé, il aura le temps de bien cuire dans son jus pendant que le parent se prépare à son tour...!

vendredi 11 décembre 2015

Gros câlin


Je l'avoue bien volontiers : quand je vois ce Doudou amoureusement serré contre la poitrine de mon bébé pendant qu'une petite main caresse doucement son oreille... je suis jalouse de lui! Pendant ces moments-là, j'aimerais devenir toute petite et poilue (ça, je sais faire) pour pouvoir me blottir contre Florian...

Et dire qu'un jour il sera assez grand pour pouvoir me prendre dans ses bras... mais qu'il ne voudra plus (sale gosse)!

mercredi 2 décembre 2015

Que du bonheur!





 Il y a ces jours formidables. On rit, on joue, on fait découvrir de nouvelles choses au bébé, on formule mille projets. Ce sont ces journées que l'on prend en photo, ces journées dont on se souviendra, plus tard, quand il sera grand.
 Et puis il y a ces jours, où l'on pressent dès le lever que rien n'ira droit. Parce que les dents, parce que le rhume, parce que c'est lundi et que personne n'aime le lundi. Des jours où on se rappelle à quel point on était bien, avant, à deux. Des jours où l'on se demande si la peine encourue pour abandon d'enfant est plus ou moins longue que 18 ans (c'est beaucoup moins - ça laisse rêveur, je sais). Des jours où l'on soufflera de soulagement une fois le petit couché, et où les larmes monteront parce qu'il rappellera 10 minutes plus tard alors qu'on le croyait - enfin! - endormi. Des jours où l'on se couchera, la boule au ventre, en se demandant où est passé ce bonheur tant promis.
 Mais le plus souvent, c'est un savant mélange entre les deux. Tant mieux!

Et un petit extrait des Desperate Housewives, épisode vu un de ces mauvais jours justement.Parce que ce jour-là, j'aurais pu être la 4ème Desperate... Et que, en fait, ça fait juste du bien d'entendre que c'est partout pareil, même dans le monde merveilleux d'Hollywood...
video